Cinéma & Séries

[Critique] Bojack Horseman - Un cheval satirique

Bojack Horseman est une série d'animation (pour les adultes) démarrée chez Netflix en 2015 et comptant actuellement 2 saisons de 12 courts épisodes et une troisième en préparation. Elle met en scène un cheval qui parle (oui oui) dans le monde du show-biz hollywoodien. Et c'est très drôle.

Un acteur-cheval

Bojack est un cheval, ancien acteur célèbre, il a tenu le rôle titre dans une sitcom familiale pendant des années, mais depuis son arrêt il y a de cela 10 ans, il végète, peinant à rebondir (coucou F.R.I.E.N.D.S ;-) ) et n'a eu aucun rôle durant toute cette période de temps. Il fait semblant de penser être un acteur de premier ordre devant ses relations sociales (quand il arrive à en avoir, antipathique qu'il est), même si il sait qu'il est fini depuis longtemps. Il est plein de manies loufoques comme toutes les stars qui n'ont pas sû gérer leur succès, par exemple il a ramassé un gars dans la rue un peu au hasard sur un coup de tête, et maintenant il vit chez lui. Normal. En bref, Bojack est un fini à tous les niveaux.

Mais il essaie de se remettre. Après quelques discussions avec son agent et plan cul (une chatte et un cheval, pourquoi pas), il essaie de se mettre à écrire une autobiographie. Bien évidemment il n'y arrive pas et fini par engager une nègre littéraire pour l'écrire à sa place. Et la rencontre avec cette femme, une des rares humaines principales de la série, va faire des étincelles, et elle va essayer de le remettre en selle (selle, cheval, on passe à la suite ?).

[Critique] Bojack Horseman - Un cheval satirique 1

This lemur is on fire !

La série est assez lente dans le développement de son histoire, et comme le personnage principal elle se disperse facilement. Mais comme on ne suit que Bojack, ça ne pose pas de problème. En fait on est plus intéressé de savoir quelle idiotie Bojack va bien pouvoir faire que de voir l'histoire avancer. En plus des fois la série devient surprenament sérieuse, et le fait qu'elle soit drôle le reste du temps accentue bien ces moments, et ça les rends très poignants (je pense là aux flash-back d'enfance de Bojack). Et Bojack sort très souvent des répliques qui valent leur pesant d'or, c'est très bien écrit.

Critique du monde superficiel d'Hollywood

Vous l'avez sans doute deviné, cette série est une grosse satire de l'univers très superficiel du monde du show-business hollywoodien. Elle se sert des personnages sous forme d'animaux parlants pour faire ressortir les défauts de ces personnes. Par exemple Bojack est un cheval qui a tendance à partir au quart de tour. Et quasiment tous les personnages sont ainsi, et c'est plutôt bien fait. En plus c'est bourré de références, par exemple on voit dans un épisode un réalisateur tarentule qui s’appelle... Tarentulino. Des génies je vous dis. Et on a le droit a plein de caméos, que se soit au niveau des doubleurs qui sont quasiment tous des stars bien connues du grand public, ou même des personnages issus de notre univers, comme Daniel Radcliffe qui se double le temps d'un épisode.

[Critique] Bojack Horseman - Un cheval satirique 2

Bojack en pleine séance de travail avec son écrivaine.

Sous couvert d'humour et autres situations bien WTF (genre une nuit où il était bourré, Bojack vole le D des panneaux Hollywood, qui du coup devient dans la série Hollywoo), la série dénonces des sujets au final assez graves. Ça va de la superficialité (sans doute un des thèmes les plus abordés au monde) aux déviances sexuelles en passant par les manies bizarres de ce genre de personnes. En gros, c'est drôle, mais en même temps des fois ça fait un peu peur quand on se dit que, même si c'est sans doute un peu exagéré, il y a tout de même un fond de vérité...

Conclusion

Bojack Horseman est une bonne petite série d'animation pour adulte. Armée d'un antihéros attachant et paumé dans la vie qui essaie tant bien que mal de ne pas succomber une nouvelle fois à ses démons, la série manie à la fois humour, satire, et exagération. Franchement elle vaut le détour, en plus elle n'est pas très longue et se finie vite.

    Personne n'a encore commenté cet article, à vous de jouer !

Les commentaires sont soumis à la modération, ils n'apparaîtront pas immédiatement.