Cinéma & Séries

[Critique] Demain tout commence - Le cadeau de cette fin d'année

Fin novembre, nous avons pu assister à la diffusion en avant première du film Demain tout commence, réalisé par Hugo Gélin, avec dans les rôles principaux Omar Sy et Gloria Colston. La sortie officielle a eu lieue le 7 décembre 2016 dans tous les meilleurs cinés de France ! Petit bonus, la visite de l’équipe du film à la fin de la projection avec un débat sur celui-ci. À l’appel étaient présents Hugo Gélin, Omar Sy, Gloria Colston et Antoine Bertrand ! Quelle formidable équipe de film pour un film qui l’est tout autant !

La fin de l’année cinématographique approchant, ce film est le gros coup de cœur de cette année 2016 et figurera dans le Top 2016 tout film confondu qui paraîtra vers la fin du mois de décembre, on vous en reparlera ! Bref, ce film est bluffant, bouleversant, poignant et se révèle être une bonne surprise cinématographique, un petit bijou ! Le cinéma plus que tout est un endroit où vivre des émotions, un film doit nous transporter et nous prendre aux tripes, nous faire rire ou pleurer, nous emmener là où on ne l’attend pas et nous faire vibrer : Demain tout commence y arrive et cela faisait longtemps !

[Critique] Demain tout commence - Le cadeau de cette fin d

Késako ?

L’histoire part d’un postulat simple : Samuel (Omar Sy), fêtard reconnu, se fait réveiller un beau matin par une de ses anciennes conquêtes (Clémence Poésy) dont il a oublié le nom. Celle ci est venue lui confier leur enfant, Gloria, dont il ignorait l’existence jusque là. N’étant pas prêt à être père, il décide de ramener cet enfant à sa mère vivant à Londres… N’arrivant pas à la trouver, il va devoir se consacrer à la vie parentale et s’installer à Londres… Voilà pour le petit pitch de départ et on s’arrêtera là pour vous laisser la surprise de leurs aventures en salles depuis le 7 décembre. Ne regardez d’ailleurs pas la bande-annonce qui en dévoile bien trop sur ce film qui mérite d’être découvert sur grand écran, dans une salle obscure et surtout sans savoir de quoi il s’agit !

Un drame déguisé en comédie ?

On s’est rendu en salles sans avoir la moindre idée de ce qui nous attendait et on en a été encore plus surpris. L’ensemble de l’intrigue est très bien ficelée et on va de surprise en surprise, de désillusion en désillusion. On s’est tout d’abord attendu à une comédie par le ton de la première partie du film. Quelques blagues par ci, par là auraient pu nous le faire penser ! Mais contrairement à Papa ou maman 2 auquel nous consacrions un article la semaine dernière (si vous ne l'avez pas encore lu : faites-le !), le rythme était différent et le ressort comique disparaissait peu à peu. C’est lors d’une scène capitale que l’on a compris que l’on avait à faire à tout autre chose. Loin d’une comédie en réalité, le film s’est alors rapproché du drame jusqu’à atteindre son apogée dans la dernière partie ! On vous le dit : nous n’avions jamais autant pleuré devant un film auparavant. Les 15 dernières minutes de l’histoire sont poignantes, terribles et bouleversantes. Les premières larmes se font ressentir et quelques minutes plus tard, coulent à flots le long de nos joues. Les sacs s’ouvrent pour en sortir les mouchoirs et les plus courageux se plaindront d’une poussière dans l’œil.

[Critique] Demain tout commence - Le cadeau de cette fin d

À la fin de la projection, le verdict est sans appel, de multiples applaudissements entrecoupés de quelques séchages de larmes, difficile de s’en remettre et lorsque l'on y pense, on en aurait presque encore notre petite larme à l’œil. Et c’est là que le pari du film est réussi ! Il nous fait vibrer, on s’attache aux personnages, on à l’impression de faire partie de leur histoire et la réalité nous rattrape. On est autant touché que les protagonistes et surtout on va de coup de théâtre en coup de théâtre, faisant alors vaciller ce que l’on croyait acquis. Difficile de ne pas craquer. L’histoire est donc fantastique, humaine, magnifique et surtout bouleversante : vivons au jour le jour et vivons les comme s’il s’agissait des derniers. Une véritable ode à l’humanité qui restera longtemps dans les annales du cinéma.

Une brochette d'acteurs, à consommer sans modération

Ce qui permet surtout au film d’exceller et de réussir à nous emmener dans l’émotion pure et dure, ce sont les acteurs. Ils sont tous plus bons les uns que les autres. En commençant par Omar Sy. En effet, il révèle encore son potentiel d’acteur dramatique. Sa simple expression permet de comprendre tout ce qui se passe en son personnage. Les mots n’ont pas besoin d’être prononcés. Son jeu est splendide et loin des grands studios hollywoodiens qu’il commence à avoir l’habitude de fréquenter. Et cela fait du bien. On se reprend une nouvelle claque grâce à lui, dans un rôle aussi touchant que celui de Driss dans Intouchables.

[Critique] Demain tout commence - Le cadeau de cette fin d

Ensuite, Antoine Bertrand, acteur canadien rarement vu dans des films grands publics joue le rôle d’un producteur homosexuel. Il apporte tout au long du film un ressort comique qui parfois est bienvenu. Son personnage est attachant et prêt à toutes les frasques pour séduire les hommes qu’il rencontre. De nombreux dialogues sont franchement hilarants. Proche parfois du mime, il arrive à nous faire rire à gorge déployé, comme les fameux sidewicks dans les dessins animés Disney. Enfin LA révélation du film, c’est Gloria Colston, la fille d’Omar Sy dans le film. Jeune fille américaine, il s’agit de son premier long métrage et ce qu’on a envie de vous dire c’est que ce ne sera pas son dernier. Fraîche, pétillante, joviale et souriante, elle illumine le film du haut de son jeune âge. Elle joue très bien son rôle et son innocence en émouvra plus d’un. C’est le rayon de soleil au côté d’Omar Sy qui permet de créer l’alchimie entre les deux protagonistes.

[Critique] Demain tout commence - Le cadeau de cette fin d

On s’attache rapidement et peut être trop rapidement aux personnages. Le jeu est juste et l’ensemble fonctionne merveilleusement bien ! Ils servent et portent l’histoire tous ensemble, lui faisant atteindre des sommets d’émotion ! Félicitations !

Conclusion

Ainsi, vous l’aurez donc compris, on tient ici un énorme coup de coeur et un film à la croisée des chemins entre le rire et les pleurs qui nous entraîne dans un tourbillon d’émotions. Cette ode à la vie est une véritable prouesse, un tour de force cinématographique que l’on avait pas vu depuis longtemps. Ce film permet de rappeler que le cinéma est un art capable d’émouvoir et de faire vibrer une salle toute entière. L’émotion est au cœur de l’expérience cinématographique, c’est aussi pour cela qu’on aime s’y rendre. On avait pas vu une salle vibrer depuis très longtemps et Demain tout commence permet cela. C’est fantastique ! Omar Sy était intouchable, avec ce film, il deviendra intemporel.

PS : Pas de bande-annonce, celle-ci en révélant trop, on préfère vous laissez la surprise, ou alors cherchez la par vous-même :) On privilégiera l'affiche !

[Critique] Demain tout commence - Le cadeau de cette fin d

    Personne n'a encore commenté cet article, à vous de jouer !

Les commentaires sont soumis à la modération, ils n'apparaîtront pas immédiatement.