Cinéma & Séries

[Critique] Hell on Wheels - Western moderne?

Cet été s'est achevée une longue série de 5 saisons sur AMC dont j'aimerais vous parler, car elle est un peu dans la même veine que Viking (dont vous pouvez retrouver la critique ici), mais dans un contexte historique différent. En effet, celle ci prend place durant les années 1860 du premier chemin de fer transcontinental aux Etats-Unis. Elle possède donc un aspect western bien sympathique.

Encore une histoire de vengeance ?

Cette série, bien qu'avec de nombreux personnages et une toile de fond historique, raconte l'histoire fictive, elle, d'un homme nommé Cullen Bohannon. Un sudiste qui une fois la guerre terminée, a trouvé sa famille massacrée, et recherche les meurtriers à travers tout le pays. La piste des hommes va le mener jusqu'à une ville mouvante, Hell on Wheels. C'est une ville qui se déplace en suivant l'avancée de la construction du chemin de fer transcontinental. Et comme son nom l'indique c'est pas un paradis.

Mais finalement sa vengeance va être vite terminée quand il tue le dernier homme qu'il recherchait, en charge de tout travail sur cette portion là du train. Sauf qu'il se fait avoir, et pour échapper à la corde il propose ses services en tant que remplaçant de l'homme qu'il a tué. Et le voilà donc embarqué dans une nouvelle partie de sa vie où il va se consacrer corps et âme à la construction du train, à défaut de trouver le bonheur.

[Critique] Hell on Wheels - 1

Cullen Bohannon, le héros de l'histoire, ou la victime?

Et en effet sa vie n'est pas une partie de plaisir. En plus de se retrouver régulièrement dans la galère et d'être obligé de sortir les armes, il doit aussi enterrer pas mal des rares amis à lui, généralement à cause d'un homme, qui va rôder très longtemps dans sa vie tel un spectre : Thor Gundersen le Suédois (même si il est norvégien tout le monde l'appelle comme ça), sans doute mon personnage préféré de la série, et rien que pour ça il faut la voir.

Une bonne série semi-historique méconnue

Cette série à un aspect réaliste vraiment très poussé. De très nombreux personnages et événements ont eu lieu durant l'histoire, et l'histoire de Bohannon s'inscrit très bien dedans, pour un peu on pourrait penser qu'il a vraiment existé. Les décors aussi sont très soignés. Hell on Wheel semble vraiment traîner dans le sang et la boue. Ils n'ont pas non plus peur de montrer des choses un peu crades ou dures. Ce n'est cependant pas une ambiance à la Le Bon la Brute et le Truand qui n'aurait jamais tenu sur 5 saisons, il ne faut pas non plus s'attendre à du Sergio Leone.

[Critique] Hell on Wheels - 2

Quand vous verrez ce visage, vous saurez que ça va devenir compliqué. Sans doute un des personnages le plus tortueux de la télé actuelle.

La série possède cependant certains défauts comme un rythme un peu bancal, avec des épisodes vraiment excellents, d'autres moyens, des fois où l'histoire avance beaucoup sur peu de temps, des fois où on commence un peu à s'ennuyer. C'est essentiellement la faute à un processus de production très TRÈS chaotique (ce qui donne un final de dernière saison un peu moisi). Mais dans l'ensemble c'est quand même bon. Les acteurs jouent bien, sont souvent très charismatiques, même si pour la plupart ils ne vivent jamais très longtemps.

La série aborde aussi des thèmes dont on entend aussi peu parler dans ce genre d’œuvres. Certes on a les éternels indiens, les bandits, les conflits racistes, mais aussi d'autres éléments qui ont façonné l'histoire mais moins connus, comme les scandales financiers qui ont secoué le projet, les mormons et l'immigration massive de Chine. C'est très diversifié et ça évite le sentiment de déjà-vu.

Conclusion

Hell on Wheels est une bonne série semi-historique, dans le même genre que Viking, mais dans l'Ouest américain. Ce n'est pas non plus un chef d'oeuvre, mais si vous êtes en manque de série plutôt pas mal dans un trip un peu western et si vous n'êtes pas trop regardant sur la qualité de certains épisodes Hell on Wheel vaut le détour.

    Personne n'a encore commenté cet article, à vous de jouer !

Les commentaires sont soumis à la modération, ils n'apparaîtront pas immédiatement.