Cinéma & Séries

[Critique] La Grande Muraille - Matrix 3 x Le Seigneur des Anneaux

Dans la masse des reboots, remakes, suites, prequels et autres films basés sur des franchises qui sont rendus publics en ce moment à Hollywood, il est plutôt rare de voir des films qui sortent un peu des sentiers battus, pas forcément pour proposer du neuf en terme d'histoire, mais plutôt en terme de lieux et d'univers. C'est un peu le cas du film La Grande Muraille de Yimou Zhang qui, comme son nom l'indique, se déroule sur la grande muraille.

La bataille du Gouffre... de La Muraille de Chine

William Garin est un mercenaire occidental, à la recherche de la fameuse poudre noire, objet de légende qui pourrait l'aider à se sortir de sa condition, mais dont le secret est farouchement gardé. Un jour, il se retrouve avec son compagnon de voyage malencontreusement dans les geôles de la division chinoise d'élite en charge de la Grande Muraille, qui semble cacher un lourd secret...

En effet, c'est une véritable armée surentraînée qui y loge, car elle protège depuis près de 2000 ans le monde d'une terrible menace qui se trouve au delà du mur. À la suite de la chute d'une météorite, d'étranges et monstrueuses créatures sortent de la montagne au Nord tous les 60 ans pour essayer de tout ravager sur leur passage. Elles sont suffisamment imposantes pour nécessiter un grand nombre d'hommes pour en abattre ne serait-ce qu'une seule, donc les chinois doivent redoubler d'intelligence pour les contenir, parce qu'elles sont des milliers.

C'est au milieu de tout ça que William va peut-être découvrir un meilleur sens à sa vie, que mercenaire au milles bannières, poussé par l’appât du gain...

[Critique] la Grande Muraille - Matrix 3 x Le Seigneur des Anneaux

Certains plans sont très jolis, d'autres un peu moins...

Du bon divertissement un peu repompé

La Grande Muraille est un film sympathique, il essaie de sortir du carcans des blockbusters habituels en proposant un environnement neuf, mais il garde quand même de nombreux éléments qui font penser à beaucoup d'autres films. Par exemple, les scènes de batailles me font beaucoup penser à la trèèèès longue bataille de Matrix 3, avec des ennemis par milliers, ou bien à la bataille du Gouffre de Helm, avec les milliers d'orques sous les remparts.

Le scénario n'est pas folichon, mais ce n'est pas très grave, cela reste un film de divertissement tout public. Peut-être un peu trop centré sur la figure de Matt Damon, qui joue un héros tellement (beaucoup trop) fort avec son arc qu'il ferait pâlir de jalousie Legolas. Certains passages et répliques font nanar à gros budget, mais c'est aussi ce qui fait son charme.

Après le film est très joli, et heureusement d'ailleurs, car c'est quand même le réalisateur qui a fait Hero. Cependant, on ressent trop le calibrage réalisé par les studios derrière, beaucoup de CGI [Computer Graphic Image] (qui bavent un peu parfois), peu de moments esthétiques purs, et une réalisation purement factuelle en dehors des combats. Certains acteurs sont aussi un peu à la ramasse, même si les combats sont très bien chorégraphiés.

[Critique] la Grande Muraille - Matrix 3 x Le Seigneur des Anneaux 2

Le budget accessoires a dû exploser, au vu du nombre d'armures présentes

Conclusion

La Grande Muraille est un film de divertissement honnête, qui change des sempiternels films de super-héros. Les habitués du cinéma y trouveront un film tirant gentiment vers le nanar, et les occasionnels un joli film d'action avec quelques idées sympathiques et un joli emballage.

    Personne n'a encore commenté cet article, à vous de jouer !

Les commentaires sont soumis à la modération, ils n'apparaîtront pas immédiatement.