Cinéma & Séries

[Critique] Les 7 Mercenaires - Les 7 trucs déjà vus

Le second remake américain des 7 Samouraïs (après celui très bon de 1960), film culte d'Akira Kurosawa de 1954 aura fait couler beaucoup d'encre depuis son annonce. Accusé de whitewashing (remplacer des hommes de couleur par des blancs pour faire vendre) et d'américanisation, beaucoup ont décidé de boycotter le projet. Mais que vaut vraiment ce film une fois dans les salles obscures ?

Scénario classique... Et en même temps pas le choix

Dans une petite vallée du fond de l'ouest profond vivent des paisibles fermiers croyant profondément en dieu, mais vient un jour un homme d'affaire trèèèès méchant (tellement que ça en est risible) qui veut exploiter toute la région, en rachetant pour un prix dérisoire les terres, ou en les prenant de force tuant au passage quelques villageois.

Face à tant de violence et d'oppression, une très jolie récente veuve décide de partir engager des mercenaires avant le retour du méchant. Elle rencontre un officier de justice qui veut bien faire affaire avec elle, et de fil en aiguille ils finissent par recruter, de manière parfaitement aléatoire pour certains, 6 autres as de la gâchette légendaires (et aussi les pires tarés de la région). Ensemble ils vont reprendre la ville, puis mettre au point un plan pour tenter de la sauver de l'armée que ramène l'homme d'affaire.

[Critique] Les 7 Mercenaires - Les 7 trucs déjà vus 1

Exit Yul Brynner et compagnie, place à une nouvelle version des 7 samouraïs un peu plus joyeuse et disparate.

Bon vous l'avez sans doute compris, le scénario est ultra classique, et c'est normal étant donné que c'est quasiment à l'identique celui des 7 Samouraïs et de son ancienne version de 1960. Mais du coup le film ne prend aucun risque, les retournements de situations sont vus 10 minutes avant pour un œil un peu averti, et rien ne surprend vraiment dans le scénario. Il tape presque dans le cliché de nanard parfois. Et ça se ressent aussi dans les dialogues qui sont régulièrement affreux, poussif et clichés (surtout en français), mais avec quand même quelques fulgurances de temps en temps.

Mais le problème c'est qu'il n'y a pas beaucoup plus à dire sur ce film. La réalisation des 7 Samouraïs était grandiose à l'époque, et là celle du film est efficace mais sans plus. L'immense scène de bataille qui prend la moitié du film est sympa à regarder, mais pas plus que ça. Je pense que le film manque de moment de pure epicness, ou de passages grandioses qui font éprouver des sensations fortes. Après, le remake du western n'est pas idiot, et avec de bons acteurs qui jouent bien en plus, c'est très prenant parfois. J'ai eu peur à un moment que Chris Pratt vole l'affiche du film au six autres, mais non ça allait. Bon le film est aussi sujet à un certain sexisme. Un seul personnage féminin important qui, même si elle est traitée comme une femme forte, est limite moins habillée en haut que les figurantes jouant des prostituées. Des fois ça devenait un peu ridicule...

[Critique] Les 7 Mercenaires - Les 7 trucs déjà vus 2

Cette jolie rousse n'était pas assez mise en avant à mon goût...

Conclusion

Les 7 Mercenaires est un film moyen. Un western sympathique sans grande prise de risque, avec des moments cool comme des moments poussifs, même si l'on ne s'ennuie jamais. Mais ce long métrage ne va pas vraiment plus loin que son ancêtre, ne tentant pas vraiment d'innover, nous resservant des choses que l'on a déjà vues dans beaucoup trop de films. Ce n'est pas une bouse, mais pas un chef-d'œuvre non plus.

    Personne n'a encore commenté cet article, à vous de jouer !

Les commentaires sont soumis à la modération, ils n'apparaîtront pas immédiatement.