Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Geek Mexicain | 26 septembre 2017

Scroll to top

Top

[Critique] Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 - Délire cosmique 3

[Critique] Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 – Délire cosmique

C’est parti ! 3 films Marvel Studio attendus en cette année 2017, et le premier à arriver est la suite directe des Gardiens de la Galaxie, gros succès inattendu pour une équipe de bras cassés galactique. Et du coup que vaut ce nouvel opus ?

 

Drame familial dans l’espace

 

L’histoire prend place 6 mois après les événements des Gardiens de la Galaxie Vol. 1 (donc encore en 2014 pour la timeline Marvel), les Gardiens prennent leurs marques en tant que mercenaires galactique. On les retrouve en mission pour un peuple de gens dorés complètement racistes et eugénistes, mais qui ont besoin d’aide pour éviter de se faire voler des batteries cosmiques. Les Gardiens les aident… et leurs volent des batteries, ce qui fait qu’ils se font poursuivre par tout un peuple en colère.

 

Mais ils se font sauver par le père de Star Lord,  Ego, qui non content d’avoir enfin retrouvé son fils, cherche à renouer des liens avec celui-ci, et devenir le père qui lui manquait. Mais tout n’est pas rose dans cette histoire, le dénommé Ego semble cacher un lourd secret derrière son apparente bonhomie.
Ajoutez à tout cela le retour des Ravageurs et de Yondu qui sont pas très content de s’être fait avoir les fois précédentes par les Gardiens, et de Nebula qui en veut toujours beaucoup à sa sœur Gamora, et vous obtenez un bel imbroglio galactique !

 

[Critique] Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 - Délire cosmique

La famille des Gardiens grandit !

 

Une recette qui fonctionne bien

 

Une B.O. de fou, des plans colorés très photogéniques, des personnages attachants bien qu’improbables, des scènes d’action, des caméos inattendus et des références à tout va, c’est qui a fait la force du premier volet. Le second, reprend les mêmes et recommence avec une nouvelle histoire. Cela peut sembler un peu redondant, mais finalement cela passe vraiment bien, cela donne plus de corps à des personnages un peu délaissés dans l’opus précédent. Le film réussi parfaitement à humaniser des personnages qui n’ont absolument rien d’humain.

 

Et puis surtout le film se tient en un seul morceau. Depuis quelques temps, Marvel avait pris l’habitude de lancer parfois à outrance des tremplins dans tous ses films pour en initier de nouveaux avec d’autres personnages. Ici, à l’exception de petits clins d’œil à l’univers cosmiques ça et là et les nombreuses scènes post-générique, le film à un début, un milieu et une fin sans que l’on soit perdu, même pour ceux qui ne connaissent rien aux comics.
Par contre pour ceux qui connaissent un peu c’est le festival des références à tout va, sans pour autant ruiner le film pour les autres, ce qui est un peu un tour de force.

 

[Critique] Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 - Délire cosmique 1

Rocket, comme tous les personnages, est rendu beaucoup plus humain, plus attachant et plus réaliste (fort pour un raton-laveur).

 

Après le film n’est pas parfait, sur le scénario on est sur du sauvetage d’univers (plus que dans le premier, même si paradoxalement ça se ressent moins). Certains bouts du scénario sont un peu téléphonés entre les personnages, et quelques uns sont un peu malmenés par le script. Mais finalement malgré un casting assez important, chaque personnage est à sa place et a son moment de gloire et d’émotion. Le film n’a pas de problème majeur, les seuls soucis sont des points de détails et une question de goût. Par exemple les musiques semblent un peu moins iconiques que dans le premier, sans doute parce qu’on est un peu habitué.
Le seul regret finalement c’est peut-être que le film ne tente rien de plus que le Vol. 1, et que cela peut sembler un peu en dessous du premier une fois la surprise passée.

 

Conclusion

 

Les Gardiens de la Galaxie confirment l’essai avec ce deuxième volume. Grâce au fait qu’ils soient un peu à part par rapport au reste des Avengers, ils peuvent se permettre des choses un peu plus folles et de se lancer dans des délires cosmiques de grande ampleur. Reprenant la même formule que le premier volet, ils frappent tout aussi fort, même si on regrette un peu qu’ils ne soient pas allés plus loin…

 

 

Avis du lecteur de comics (attention spoilers !)

 

Ce second volet lance des choses énormes pour la suite de la phase 2 et le combat contre Thanos ! Déjà Adam Warlock confirmé c’est juste fou. L’apparition des Gardiens et de Uatu promet aussi des très belles choses pour la suite. Cela parle des Célestes, et il y a même un caméo discret de l’entité Eternité. Cela donne vraiment l’impression avec Doctor Strange, que Marvel veut placer de plus en plus d’éléments issus des comics dans son univers pour le complexifier un peu. Plus d’entités cosmiques au programme ? J’ai personnellement très hâte de voir la suite de tout cela !

Etienne Andrieu

Etienne Andrieu

Etudiant à l'INSA CVL
Geek invétéré, passionné de culture pop
Etienne Andrieu

Review Overview

Note :
8.5
8.5

Rating

Afficher les anciens commentaires

Geek Mexicain utilise les cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.

[Critique] Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 – Délire…

Durée : 5 min