Cinéma & Séries

[Critique] The Crown Saison 1 - Le bonheur d'être une reine ?

The Crown, dernière série originale Netflix sortie le 4 novembre est une série construite comme un très long biopic sur la vie de la reine ayant régné le plus longtemps et encore actuellement vivante : Elisabeth Windsor, plus connue sous le nom d'Elisabeth II, reine du Royaume-Uni.

Le fardeau du pouvoir

Elisabeth n'est alors âgée de 25 ans lorsque son père le roi George VI décède d'un cancer du poumon et qu'elle est obligée de prendre les rênes du pouvoir, et récupère la couronne. Dans un contexte de sortie de la seconde guerre mondiale, et la guerre froide qui se profile dangereusement, elle va se retrouver dans une situation plutôt compliquée.

La série suit donc l'apprentissage "à la dure" de la jeune reine. L'empire anglais se délite fortement à cette époque (années 50), et elle se doit d'être une image forte, quand bien même elle n'est pas en accord avec ce que son gouvernement décide. Elle va apprendre que la jeune Elisabeth est morte quand elle à posé la couronne sur sa tête. Au grand désespoir de son mari et de sa famille.

[Critique] The Crown Saison 1 - Le bonheur d'être une reine ? 1

Je fais quoi maintenant ?

Portée par un casting haut en couleur (Matt Smith, ex-Docteur de la série Doctor Who est particulièrement bon dans son rôle du roi Philip), dans des décors vraiment sympathiques, et avec une réalisation ni bonne ni mauvaise, la série se laisse regarder et on se laisse vite entraîner dans l'Angleterre d'après-guerre, mais aussi dans des pays plus exotiques autour du monde, avec les voyages de la reine dans le Commonwealth.

Une forme de biopic innovante

Vous l'avez sans doute compris, la série se veut avant tout fidèle à l'histoire de la jeune reine, avec des événements qui ont réellement eu lieu, des personnages iconiques comme Winston Churchill, des scandales en tout genre, etc... Mais cela n'empêche pas la série d'être tournée comme une série dite "classique", à tel point que je me suis plusieurs fois demandé si tout ce qui était montré et interprété à l'écran était vrai. Et dans les grandes lignes c'est le cas. Mais comme le show montre les réactions intimes des différents protagonistes, je n'ai pas su ce qui avait été inventé pour les besoins de cohérence scénaristique, et ce qui avait été réellement pensé par les personnes intéressées.

Par contre, ce qui est vraiment intéressant c'est que le showrunner de la série ne compte pas s'arrêter à la simple jeunesse de la reine, mais bien couvrir toute sa vie sur 6 saisons, en changeant d'acteurs toutes les deux saisons pour incarner l'évolution et la vieillesse des personnages historiques. C'est une façon de faire qui n'est certes pas inédite dans l'histoire des biopics, mais c'est bien la première fois que ça se ferait sur une telle envergure, si la série fonctionne bien et que Netflix veut bien la faire continuer.

[Critique] The Crown Saison 1 - Le bonheur d'être une reine ? 2

La famille royale au complet.

Mais cela tient surtout à la qualité de la série, et au départ je dois avouer avoir été sceptique, parce qu'un biopic, au delà de deux heures généralement on commence à trouver le temps long. Donc pour 10 épisodes d'une heure je redoutais des moments de vides tout au long de la série. Mais pas du tout. Certes il y a des moments qui sont là pour remplir un peu l'épisode ça se sent, mais ce n'est pas si flagrant que ça, et la majorité du temps c'est vraiment très intéressant. Donc le principal écueil dans lequel pouvait tomber la série a été évité, en espérant qu'il y ait toujours autant à dire sur les prochaines saisons.

Conclusion

The Crown est une très bonne série historique, qui pour le coup prend le parti d'être le plus fidèle possible aux événements majeurs, tout en romançant la mise en scène pour que ça soit agréable à regarder et non un long documentaire, ce qui aurait été beaucoup plus simple à faire sur cette durée. Bon après elle ne va pas très loin non plus, mais suffit pour être agréable à regarder.

    Personne n'a encore commenté cet article, à vous de jouer !

Les commentaires sont soumis à la modération, ils n'apparaîtront pas immédiatement.