Jeux Vidéo Test

[TEST] FOR HONOR (PS4) : L’agréable surprise

For Honor, sorti le 14 février 2017 a fait beaucoup de bruit au moment de sa parution et je suis parti l’acheter le jour même. J’attendais beaucoup de ce jeu avec toute la « hype » provoquée et je souhaitais réaliser un test à froid pour obtenir davantage d’éléments de réponse sur mon test.

Alors tout d’abord une petite présentation de For Honor s’impose. Le jeu est un TPS qui vous propose de prendre le contrôle d’un guerrier au choix entre l’une des trois factions. C’est-à-dire respectivement Chevaliers, Samouraïs et Vikings. Le choix étant fait vous vous retrouvez sur le champ de bataille contre d’autres adverses ainsi que des petits combattants contrôlés par l’IA. Le but est bien entendu d’utiliser ses compétences uniques contre ses adverses pour remporter le match.

Le Multijoueur à l’honneur

Il faut savoir que le jeu se vend avant tout pour sa jouabilité en ligne et son gameplay très novateur. Cependant, si le solo est votre quête vous risquerez d’être déçu. Le solo est avant tout un grand tutoriel pour le multijoueur. For Honor nous propose à l’heure où je vous écris 5 modes multijoueur:
  • Le duel (un 1vs1 des plus classiques)
  • La rixe (un 2vs2 tout aussi classique)
  • Le dominion qui est une domination avec 3 objectifs en 4vs4
  • Le mode match à mort en équipe qui propose un 4vs4 découpé en deux parties :
    • Le mode élimination
    • Le mode escarmouche, qui reprend le principe du mode dominion mais sans les objectifs à contrôler

FOR HONOR (PS4) : L’agréable surprise 5

Le multijoueur dans sa forme est ainsi plutôt traditionnel et la question légitime que l’on peut se poser est de savoir comment For Honor alimente notre plaisir ? Je répondrais que le jeu trouve sa force dans le gameplay qui nous est proposé et aussi dans l’intensité des parties. En effet, dans For Honor apprendre à jouer avec l’ensemble des personnages, tous uniques, ou encore maîtriser à la perfection son personnage fétiche, rend le jeu attractif d’une certaine manière. Ensuite le jeu nous propose un gameplay tout de même assez exigeant qui demandera un peu de temps pour appréhender les mécanismes du jeu mais aussi l’utilisation du décor, les esquives, les compétences des autres personnages… etc. On peut aussi souligner que le jeu se diversifiera probablement au cours des saisons puisque Ubisoft confirme l’arrivée de nouveaux héros, de nouvelles cartes ou encore de nouveaux modes de jeu. Autre aspect du multijoueur intéressant est la lutte des factions. En outre, le jeu vous propose au début « de prêter allégeance » à une des trois factions à représenter au cours des saisons. Il vous sera alors disponible de déployer des ressources sur la carte après chaque partie afin de gagner ou défendre des territoires pour votre faction. Votre lutte ne sera pas vaine puisqu’une récompense vous est accordée en fin de saison en fonction du classement de votre faction.

La personnalisation mise en avant dans For Honor

En parallèle le jeu offre une personnalisation assez poussée de son personnage. Bien entendu, on est loin d’une personnalisation de type RPG mais vous aurez par exemple la possibilité de choisir les couleurs de l’équipement, la forme de certains équipements ou encore des animations pour votre personnage. Outre cela, le jeu met un système de « crafting » où vous aurez la possibilité soit d’améliorer votre équipement soit le démanteler pour récupérer des pièces afin de les réinvestir dans de meilleurs objets. Par ailleurs, une petite précision sur les objets s’impose. For Honor propose un système de « drop aléatoire » à la fin de chaque partie afin de récupérer un objet selon votre réputation (grossièrement un mode prestige comme Call of Duty). En effet, au plus votre réputation est haute au plus l’objet attribué sera conséquent. De plus, il vous sera possible d’acheter des packs avec votre monnaie dans le jeu ou bien avec votre argent réel afin d’obtenir des équipements.

FOR HONOR (PS4) : L’agréable surprise 2

FOR HONOR (PS4) : L’agréable surprise 1

Une réalisation soignée et sublime

For Honor au-delà de son gameplay nous livre une incroyable réalisation artistique rendant le jeu encore plus immersif. Ubisoft nous donne un jeu très beau et très bien soigné. La diversité des cartes et les détails nous donnent une superbe projection au cœur des combats. L’ensemble des personnages est très réussi et ils sont tous très bien modélisés à leur manière. Cependant, là où For Honor impressionne le plus c'est au niveau de ses animations. En effet, les mouvements sont bluffant ! On observe une superbe précision dans les gestes, c’est fluide, c’est limpide et quant aux exécutions: c’est un régal pour nos yeux. Aussi, chose assez rare sur les derniers titres de Playstation, c’est la stabilité du jeu. Après plusieurs sessions de jeu on observe très peu de pertes d’images ou de ralentissements; chose primordiale dans une production comme celle-ci qui se joue au frame rate près.

FOR HONOR (PS4) : L’agréable surprise 4

Pour conclure, Ubisoft nous sert ici un titre novateur et digne d’intérêt. Bien que souvent critiqué ces dernières années, Ubisoft avec For Honor nous donne tous les ingrédients d’un bon jeu. Nous avons un jeu rafraîchissant et bouillant, intuitif mais exigent. Le gameplay et la réalisation artistique sont une réussite à toutes les échelles. Le thème du jeu est original et change de ce que nous avons l’habitude de voir ces dernières années. Cependant, si vous êtes un loup solitaire en multijoueur vous risquerez de rencontrer un mur. En effet, seul il est très souvent compliqué de poser son jeu et ainsi il est recommandé de jouer en groupe. Autre problème, les serveurs de jeu sont un peu limite côté performances sur ce début et on espère une amélioration. De plus, on peut regretter l’absence de serveur dédié sur ce type de jeu.

    Personne n'a encore commenté cet article, à vous de jouer !

Les commentaires sont soumis à la modération, ils n'apparaîtront pas immédiatement.