Divers

Gastronogeek: la cuisine du geek

Oui on peut être geek et faire de la gastronomie. Je me suis souvent posé moi-même la question de plats à réaliser pour faire geek, mais hormis dire qu'une bolognaise c'était un reste de cadavre durant des soirées jdr cthulhu, c'était pas folichon. Autant vous dire que la promesse de cet ouvrage était grande. Quand son annonce est sortie, je l'ai attendu avec impatience. :-L (smiley bave)

GASTRONOGEEK_LOGO_DEF1

Avant de continuer, je tiens à prévenir qu'il s'agit seulement d'une critique du livre, je n'ai pas encore eu l'occasion de tester les recettes pour le moment, vous le verrez dans la suite.

Certains détracteurs diront qu'il s'agit d'un attrape nigeek fait pour vous mettre la main au portefeuille. Après tout un ouvrage qui propose seulement 42 recettes pour 22.5 euros, c'est cher payé. Si vous pensez pareil, je vous invite à ne pas lire la suite et passer à autre chose. Ici je m'adresse aux curieux ouverts d'esprit car cet ouvrage a tellement plus à offrir que 42 recettes.

Mes premières impressions en touchant cet ouvrage étaient très engageantes. Couverture rigide avec vernis sélectif et relief, 142 pages en couleurs avec un papier assez épais, autant vous dire que rien qu'avec ça, ce livre vaut bien plus. Graphiquement parlant, il a de la gueule. A chaque page tournée nos doigts sont fébriles et attendent avec impatience les photos magnifiques et de découvrir avec stupeur et ses petits frères que le titre est mensonger. Oui, on nous a menti.

dome_hoth_HD

Ne vous en faites pas les mais. Mensonger dans le bon sens. Après le mot de différents acteurs de l'ouvrage et la promesse d'un récit d'aventure culinaire, nous découvrons un sommaire qui détail la suite des événements. Les recettes sont réparties comme suit :

- 5 thèmes de la culture geek (Sci-Fi, Fantasy, Manga, Horreur, Comics)

- 3 univers par thème (Star wars, retour vers le futur et Dr Who pour Sci-Fi par exemple)

- Chaque univers à un menu complet entrée/plat/dessert, sauf Dragon Ball qui en a un peu plus.

Rien qu'avec ça, nous partons avec au moins 45, c'est à dire plus que 42 recettes.

[one_half]

Gastronogeek-3
[/one_half]

[one_half_last]

Mais ce n'est pas tout cher voyageur culinaire. Si tu es une bille, ne t'en fais pas. A la fin de chaque thème, nous avons droit à divers bonus. Des lexiques, mais surtout quelque chose qu'on trouve rarement, les fruits et légumes rangés par saison, des associations de saveurs (ce qu'il faut faire ou pas), diverses recettes de base comme la pâte à crêpe ou le fond de volaille, des correspondances températures/thermostat, etc. etc. etc.[/one_half_last]

Mais qu'en est-il des recettes en elles mêmes?

Ben la première chose qui frappe, c'est la photo qui est collée juste à coté. Elle ne donne pas seulement faim, elle vous affame. Mangez un poulet rôti, regardez les photos des plats et vous aurez encore envie de manger 2 autres pauvres volailles (même avec la partie horreur en ce qui me concerne). La deuxième chose qui frappe, c'est la liste des ingrédients. Beaucoup de plats demanderont des ingrédients exotiques ou peu communs (tête de violon, fruit du dragon, crépine). À moins d'avoir un super épicier prêt de chez vous, la case commande internet sera obligatoire. Le livre porte bien son nom, c'est gastronomique, il faut bien que les ingrédients soient exceptionnels. Et le dernier point, les recettes en elles mêmes. Même si certaines recettes sont pour les débutants, beaucoup demanderont technique, patience et maîtrise.

[one_half]

C'est clair comme de l'eau de roche en lisant ces lignes, pour profiter à fond de ce qui nous est proposé il faudra être un cador ou prendre le temps d'apprendre. Ça a tout de gastronomique. Il vous faudra prévoir des semaines à l'avance ce que vous allez réaliser, trouver de bons artisans (boucher, poissonnier, épicier) prêt de chez vous car le super marché du coin ne vous sera pas beaucoup utile.[/one_half]

[one_half_last]

recette-2-gastronogeek-fruit-du-demon
[/one_half_last]

Au final, à qui s'adresse ce livre ? Ben bizarrement, à tout le monde, geek ou pas. Principalement aux cuisiniers amateurs et professionnels car seuls eux pourront s'éclater dès le départ, mais les débutants ne sont pas en reste. Ils ne pourront pas profiter à 100% de ce qui est proposé, mais avec de la patience et de la curiosité on peut tout faire.

Mais la promesse des recettes est-elle au rendez-vous? Je ne peux vous le dire. Actuellement mes finances ne me permettent pas de tester les recettes dans l'immédiat, mais je reviendrais vers vous dès que j'aurais pu tester un menu. Pour un début, le menu One Piece avec son fruit du démon me tente bien ;-)

A la prochaine et bon appétit.

    Personne n'a encore commenté cet article, à vous de jouer !

Les commentaires sont soumis à la modération, ils n'apparaîtront pas immédiatement.