Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Geek Mexicain | 16 décembre 2017

Scroll to top

Top

La pénurie de RAM n'est pas près de finir... 1

La pénurie de RAM n’est pas près de se terminer…

Noël arrive, et certains d’entre vous doivent déjà être en train de regarder ce qu’ils pourraient bien (s’)offrir. Parmi ceux-là, il doit y en avoir qui ont commencé à parcourir plein de sites web pour se faire (ou bien mettre à jour) un PC fixe. Et ces derniers ont sans doute pleuré en regardant le prix de la RAM.

 

 

Quel est le problème ?

 

Depuis mi-2016, les prix des barrettes de RAM pour le grand public s’envolent, littéralement. En début d’année, la moyenne des prix pour 2×8 Go de DDR4 tournait autour des 100$ (85€). Alors que Noël n’est pas encore arrivé, pour une fréquence moyenne (2133Mz), il vous faudrait débourser près de 180€.
Quand la RAM nécessaire pour faire tourner une machine devient plus chère que le boitier qui maintient le tout, c’est qu’il y a un problème. On se croirait revenu au temps où 32 Mo de RAM était le paradis pour lequel il fallait hypothéquer sa maison.

Le soucis c’est que le grand public ne peut même plus vraiment se tourner vers de la RAM de la génération précédente en attendant, car les nouveaux processeurs d’AMD et Intel sont en train d’inonder le marché, et ceux-ci ont comme restriction de ne pas fonctionner avec de la DDR3. Le plus, la DDR3 commence à disparaître des rayons numériques de la plupart des revendeurs.

 

La pénurie de RAM n'est pas près de finir...

Comment ça il n’y a pas de problème ?

 

 

Pourquoi ?

 

Une situation un peu similaire a déjà eu lieu en 1996, avec la destruction de nombreuses usines de fabrication de RAM dans un tremblement de terre, provoquant ainsi la pénurie de SDRAM de 1996.
Mais aujourd’hui, ce n’est pas la disparition d’usines qui en est la cause, c’est simplement dû au fait que les constructeurs de DDR4 sont aussi ceux qui font de la RAM spécialisée pour les smartphones et les serveurs.

Il est bien plus avantageux pour eux de mettre la majorité de leur production sur des secteurs très porteurs (surtout les smartphones), plutôt que de faire de conséquents stocks de RAM pas chère pour PC fixes, car cela ne se change pas très souvent. Du coup, la production étant légèrement inférieure à la demande, les prix montent.

Mais un tel gain de prix ne se justifierait pas simplement avec une production tout juste inférieure, on parle quand même d’une augmentation généralisée de presque 100% depuis un an et demi. Certaines personnes, ayant sans doute flairée l’affaire bien plus tôt, semblent avoir fait quelques stocks, et n’hésitent pas à faire gonfler les prix, surtout à l’approche des fêtes de fin d’année. Le marché de la RAM semble être aussi destiné à être malheureusement un marché à spéculation

 

 

Jusqu’à quand ?

 

Pas de baisse avant le premier semestre 2018, semblent dire certains experts du milieu. Ces mêmes experts qui disaient début 2017 que ça se calmerait au 3ème trimestre de la même année. En bref, ce n’est pas prêt de se terminer et personne ne sait quand les prix retrouveront une moyenne raisonnable…

Certains disent que l’arrivée de la DDR5 (encore en chantier, le standard final est prévu pour 2018) pourrait faire changer les choses. Mais on parle d’une mise en rayon pour le grand public pas avant 2019, cela fait un peu long pour attendre de la RAM
Seule certitude, Noël ne fera qu’empirer la situation, si vous devez faire des achats de RAM un peu conséquents, nous vous conseillons très sincèrement d’y remédier dès maintenant, tant que les barrettes classiques coûtent moins cher qu’un SSD de 1 To

 

Etienne Andrieu

Etienne Andrieu

Etudiant à l'INSA CVL
Geek invétéré, passionné de culture pop
Etienne Andrieu

Les derniers articles par Etienne Andrieu (tout voir)

Afficher les anciens commentaires

Geek Mexicain utilise les cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.

La pénurie de RAM n’est pas près de se terminer̷…

Durée : 4 min