Le Bitcoin fait (encore) beaucoup parler de lui ces derniers temps, et beaucoup est sans doute un euphémisme. Avec l'explosion de son prix unitaire (près de 100% en une journée), le monde entier s’interroge. Même les personnes qui n'avaient encore jamais entendu parler du Bitcoin sont maintenant au courant, les crypto-monnaies prennent de plus en plus de place dans l'économie et posent de plus en plus de questions sur leur avenir.

Les différents Etats s'interrogent sur cette économie parallèle qui échappe quasi complètement à leur contrôle. Est-ce que la volatilité d'une telle monnaie ne pourrait pas porter préjudice à tout le monde ? Est-ce que le Bitcoin est la seule crypto-monnaie qui pourrait poser problème ? Les secteurs public et privés sont en états d'alerte et certains acteurs commencent à réagir, comme par exemple Valve qui vient de retirer le paiement en Bitcoin de sa plate-forme Steam car les frais de transactions devenaient astronomiques.

Mais tout n'est pas noir dans le monde des monnaies digitales. Certains états d'Europe de l'Est envisagent de se passer complètement de la monnaie papier au profit d'une monnaie numérique, et pourquoi pas basée sur une technologie blockchain qui fait la spécificité des monnaies digitales et qui garanti leur bon fonctionnement. L'explosion du Bitcoin montre aussi une chose importante: le grand public commence à reconnaître les monnaies digitales comme autre chose qu'un passe temps de nerds avec un peu trop d'argent. Le seul problème maintenant est de rendre le tout plus mature en sortant de la bulle spéculative créée autour du Bitcoin.

Le futur des monnaies digitales | Il est fort probable que le Bitcoin soit actuellement dans sa phase maniaque, et qu'une dévaluation soit à craindre d'ici quelques temps. Qui sait ?

Il est fort probable que le Bitcoin soit actuellement dans sa phase maniaque, et qu'une dévaluation soit à craindre d'ici quelques temps. Qui sait ?

Il est aussi fort probable que les monnaies numériques ne soient encore qu'à leur début. Il y a bien évidemment beaucoup de clones du Bitcoin qui n'apportent rien si ce n'est un autre marché sur lequel spéculer, mais il y a d'autres monnaies digitales qui cherchent à fournir d'autres possibilités comme l'Ethereum. Si des utilisations de la technologie blockchain comme celle-ci fonctionnent, il est possible que même certains états franchissent le pas et installent entièrement leur économie sur une monnaie maison, avec un système ouvert.

Plus les années passent, moins la monnaie papier est utilisée. En 2013, seul 10% de l'argent en circulation dans le monde était sous forme de monnaie papier, le reste était entièrement numérisé dans des coffres-forts virtuels. Il est possible que la blockchain soit l'évolution logique du fonctionnement actuel de nos banques. Cela permettrait de faire des transactions plus ouvertes, plus sécurisées et anonymes.
Mais comme le dit 1&1 dans cet article, la monnaie est difficile à contrôler. Certains gouvernements aimeraient interdire le Bitcoin comme la Chine par exemple et que certaines institutions mettent en garde contre l’utilisation de la monnaie. La technologie Blockchain n’est pas encore pour tout le monde.

Cependant, si cette technologie n'atteint pas le domaine public, le domaine privé, lui, transitera sans doute très rapidement vers celle-ci. Avec les divers scandales réguliers d'espionnage de masse de la population et de revente de données personnelles, de plus en plus de gens cherchent à anonymiser entièrement leur surf sur Internet. Et les crypto-monnaies sont une bonne manière de le faire pour les paiements, car on ne passe pas par un système bancaire classique avec des logs à n'en plus finir.

Mais pour cela, il faudra encore quelques temps car ces monnaies ont encore quelques défauts. On pense notamment au problème de la consommation énergétique du Bitcoin de plus en plus importante, aux diverses failles de sécurités trouvées régulièrement dans les portes-monnaies dédiés, etc...
Mais ce qui est important à retenir c'est que la technologie utilisée possède un futur, et c'est finalement cela qui est intéressant ! Les premières ébauches de choses faisables avec la blockchain ont été réalisées et ont plus ou moins fonctionné, reste maintenant à utiliser ce qui a été fait pour rendre le tout pérenne et utile à tout le monde.

    Personne n'a encore commenté cet article, à vous de jouer !

Les commentaires sont soumis à la modération, ils n'apparaîtront pas immédiatement.