Web Crypto-monnaie

Bitcoin Gold - Bitcoin fair ou faible ?

Le Bitcoin Gold est un alt-coin créé le 12 novembre 2017 par la société Bitcoin Gold Organisation. Dans cet article, nous détaillerons les caractéristiques de cette crypto-monnaie ainsi que sa dangerosité suite aux dernières actualités la concernant.

Super, encore un alt-coin (une alternative au Bitcoin) vous allez me dire, comme s'il n'y en avait pas assez sur le marché.

En ce moment, la mode est de faire des cryptomonnaies pour tout et pour rien, même si papy Bitcoin reste le plus fort suivi d'encore assez loin par l'Ethereum. Seulement papy Bitcoin se fait très vieux, presque 10 ans dans le domaine de l'informatique : c'est long.

C'est pour cela que de plus en plus de cryptomonnaies voient le jour pour tenter de palier aux soucis d'échelles que le Bitcoin rencontre actuellement. Pour le Bitcoin Gold, l'objectif est de rendre le réseau plus équitable que n'est le Bitcoin.

En effet, actuellement miner du Bitcoin n'est plus possible pour un particulier qui veut se lancer avec quelques cartes graphiques (GPU). La difficulté du réseau est telle qu'il faut ce qu'on appelle des ASICs (un circuit intégré dédié) pour avoir un peu de rentabilité. Seulement ces ASICs coûtent cher, doivent être mis à jour régulièrement (être rachetés) et surtout ne peuvent servir qu'au minage, contrairement aux cartes graphiques qui peuvent être revendues d'occasion ou servir à un joueur.

Qu'est ce que le Bitcoin Gold ?

Bitcoin Gold propose un fork du Bitcoin, c'est à dire un réseau alternatif issu du code originel Bitcoin, mais modifié pour empêcher la possibilité de miner via des ASICs, rendant ainsi le système plus fair-play et ouvert entre les utilisateurs.


Cependant, ce sont les intentions de base, l'application réelle est sans doute plus complexe.

L'Ethereum était aussi annoncé comme étant résistant aux ASICs ! Néanmoins, Samsung a annoncé il n'y a pas longtemps avoir réussi à en créer une ASIC capable d'en miner.

Si Bitcoin Gold a du succès, combien de temps faudra-t-il avant que quelqu'un ne parvienne à concevoir les premiers ASICs capables d'utiliser son algorithme de minage ?

Bitcoin Gold - Bitcoin fair ou faible ? | Des milliers de GPUs qui ne servent pas à jouer...

Des milliers de GPUs qui ne servent pas à jouer...

De plus, ne laisser le minage qu'aux possesseurs de cartes graphiques est aussi une mauvaise idée car les prix des cartes graphiques explosent avec la demande. Les cartes graphiques sont fortement détournées de leur usage initial, ce qui énerve énormément les joueurs qui ne minent pas.

Le marché des composants PC est déjà très compliqué avec la pénurie de RAM amorcée depuis près de 3 ans, il n'est peut-être pas nécéssaire de rajouter une pénurie de GPUs.

Attentes versus Réalité

L'idée de base de Bitcoin Gold est sympatique, distribuer correctement les gains entre les utilisateurs du réseau, le tout en étant plus ouvert, plus décentralisé et avec plus de fonctions de sécurité. Sauf que dans les faits ça ne tient pas toujours la route.
Le Bitcoin Gold a par exemple, il y a quelques jours, subit la pire attaque que peut avoir une blockchain : l'attaque des 51%.

Cette attaque fonctionne sur le même principe qu'une prise de contrôle d'une entreprise. Si quelqu'un possède plus de 50% des parts (plus de 50% de la puissance de calcul), il peut édicter ses rêgles et faire ce qu'il veut.
En l'occurence le pirate en a profité pour faire de la double dépense et ainsi acheter plein de choses sans payer réellement pendant 3 jours (pour un montant d'environ 17 millions de dollars en autres cryptomonnaies).

Certes il s'agit d'une attaque réalisable uniquement lorsque le réseau possède peu d'utilisateurs, mais cela ne donne pas forcément confiance dans le Bitcoin Gold.

Le dilemne des crypto-monnaies

Le réel soucis n'est en fait pas inhérent au Bitcoin Gold, mais plutôt à la façon dont les cryptomonnaies sont utilisées et imaginées. Bitcoin reste le plus grand réseau utilisé, mais il est très énergivore, archaïque et de nombreuses possibilités des blockchains plus récentes n'existent pas dessus.

A l'inverse, les altcoins ne sont pas forcément la solution car insignifiants et trop nombreux.

Il serait peut être temps de cibler quelles sont les fonctionnalitées importantes voulues sur les cryptomonnaies mordernes, ne garder que quelques alt-coins possèdant ces fonctionnalités, et arrêter de faire dix alt-coins pour une seule fonctionnalité supplémentaire, sinon comme on le voit les réseaux ne sont plus assez puissants et des faiblesses appairaissent.

    Personne n'a encore commenté cet article, à vous de jouer !

Les commentaires sont soumis à la modération, ils n'apparaîtront pas immédiatement.