Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Geek Mexicain | 23 août 2017

Scroll to top

Top

[Dossier] Le Bitcoin Partie 1 - Kékéçé?

Pourquoi le Bitcoin continue de grimper ?

Le Bitcoin, cette cryptomonnaie qui fait tourner les têtes de beaucoup de gens (en bien comme en mal) a fait encore beaucoup parler d’elle ces derniers temps. Sa valeur unitaire continue de grimper de manière générale, même si il y a une légère baisse en ce moment.
Le 1er mai 2017, le Bitcoin valait 1 230€, le 1er juillet 2 100€. Qu’est-ce qui fait que cette monnaie en ligne prend tellement de valeur ?

Je tiens a préciser qu’il existe très certainement plus de raisons que cela, mais comme pour tout ce qui concerne les cours boursiers, impossible d’être sûr et exhaustif.

 

 

Les Ransomwares

 

Cela n’aura échappé à personne, mais ces derniers temps les ransomwares sont à la mode (rançongiciels en français, mais ce n’est clairement pas un joli mot). Le principe de ce genre de logiciel est simple. Il s’agit d’un programme malicieux, qu’on installe à son insu, et qui chiffre vos données. Vous pouvez les récupérer durant un certain temps (avant suppression automatique), mais seulement si vous versez une certaine somme en Bitcoin, variable selon la cible. Les attaquants se servent du fait qu’il est très facile de faire des comptes anonymes à la volée pour recevoir des Bitcoins.

 

Les récupérer par la suite sous forme d’euros ou de dollars de manière discrète est plus complexe; car impossible de passer par les sites de change classiques comme Kraken, étant donné que les comptes peuvent être surveillés facilement dans la blockchain. Si tout d’un coup un compte dans une banque reçoit 1 millions de dollars convertis directement via des comptes connus comme étant les retours de ransomwares, cela se verra.

 

Pourquoi le Bitcoin continue de grimper ? 1

L’image du désespoir pour certaines entreprises… Faites des sauvegardes régulières !

 

 

Mais malgré cela, les ransomwares fonctionnent bien. Tous les mois, un nouveau venu apparaît, infecte des milliers d’ordinateurs, et certains sont obligés d’acheter des bitcoins pour récupérer les informations qu’ils avaient. La plupart n’en avait pas, et n’ont pas d’autres solutions que celle-ci pour retrouver un ordinateur sain. Ce qui fait qu’il y a eu un grand nombre de nouveaux venus dans l’univers Bitcoin ces derniers mois, achetant quelques bitcoins, mais comme ils sont nombreux, le prix a augmenté.

 

Certaines entreprises ont même acheté des dizaines de bitcoins en prévision d’une attaque. Généralement c’est dans le cas où l’entreprise ne peut pas se permettre de perdre quelques heures (voir bien plus !) à restaurer un système à un état antérieur.
Pour éviter d’être obligé de faire la même chose qu’eux (et donc devoir payer plusieurs milliers d’euros), faites des sauvegardes régulières, au moins de vos données sensibles.

 

 

Le Japon

 

Si il y a bien un pays qui manifeste un fort intérêt pour la plus importante des cryptomonnaies, c’est bien le Japon. Plus de 4 500 enseignes dans le pays proposent maintenant ce moyen de paiement. Mais c’est l’annonce d’un partenariat en avril dernier entre le conglomérat Recruit Holdings et Coincheck, une plate-forme d’échange de Bitcoin au Japon, qui relance le tout. 260 000 enseignes vont rapidement proposer à leurs clients la possibilité de payer jusqu’à 100 000 yens (soit environ 850€ au cours actuel) sur leurs achats.

 

En plus, ce partenariat fait des émules au pays du soleil levant. De nombreuses autres grosses entreprises comptent proposer leurs services pour pouvoir payer en bitcoin plus facilement. Cela offre plusieurs avantages, notamment pour les touristes (surtout ceux qui viennent de Chine, très friands de Bitcoin). Cela permet de s’affranchir des bureaux de change, de leurs délais parfois très long et surtout de leurs frais souvent exorbitants. La loi qui est passé récemment officialisant le Bitcoin comme monnaie d’échange officielle a aussi indiqué que les achats de monnaie virtuelle seraient exempté de TVA. Une aubaine !

 

Pourquoi le Bitcoin continue de grimper ?

Le Bitcoin remplacera t-il le Yen à la longue ?

 

 

Mais il est aussi à craindre un nouveau crash type MtGox. C’était auparavant la plus grosse plate-forme d’échange de Bitcoin, située à Tokyo, mais elle s’est effondrée et a disparue de manière spectaculaire fin 2014, faisant aussi descendre le Bitcoin dans la plus grande panique. Le problème était issu d’un bug présent dans le programme Bitcoin à ce moment là (corrigé depuis), permettant de « falsifier » les signatures des transactions. Il faudra que les autorités japonaises fassent attention durant le mélange de leur économie avec celle du Bitcoin.

 

 

Un regain d’intérêt du public

 

Malgré les divers déboires, polémiques, bugs, bulles spéculatives et rejets de la part d’une partie de la population, le Bitcoin est plus que jamais un acteur important de l’internet économique. Il est à l’origine de nombreux alt-coins (cryptomonnaies alternatives), certains de simples fork du Bictoin, d’autres utilisant des technologies complètement différentes. Mais si jusque là cela avait surtout attiré l’œil des férus d’informatique, des économistes qui ne sont pas en retard d’un siècle ou deux, ainsi que de certains politiques, l’obligation pour le grand public de s’en occuper via la crise des ransomware force les gens à s’y intéresser.

 

De plus en plus d’individus se lancent dans l’aventure Bitcoin, avec plus ou moins de succès. C’est vrai qu’en voyant la courbe de progression depuis sa création, et ne serait-ce que l’année dernière, on est tenté de se dire qu’entre mettre son argent dans un livret A faiblard que le gouvernement compte taxer et dans quelques bitcoins instables mais qui pourraient rapporter gros, le choix peut être vite fait pour certains.

 

Il est aussi important pour ces nouveaux venus de « s’éduquer » un peu avant d’acheter ou de vendre des coins en mode Le Loup de Wall Street. Comprendre le bitcoin, son fonctionnement interne ou son marché est quelque chose de complexe, et ce n’est pas en quelques heures que vous deviendrez riche ou que votre argent soit à l’abri d’une crise économique. Le fait qu’il y ai de plus en plus d’utilisateur c’est bien, car cela permet de stabiliser son cours, en plus d’apporter de nouveaux mineurs pour faire tourner la blockchain. Mais si tous le monde fait n’importe quoi, c’est l’éclatement de la bulle spéculative qui approche. Je met donc en garde tous ceux qui veulent acheter leurs premiers bitcoins. C’est bien, mais renseignez-vous !

 

Etienne Andrieu

Etienne Andrieu

Etudiant à l'INSA CVL
Geek invétéré, passionné de culture pop
Etienne Andrieu

Les derniers articles par Etienne Andrieu (tout voir)

Afficher les anciens commentaires

Geek Mexicain utilise les cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.

Pourquoi le Bitcoin continue de grimper ?

Durée : 6 min