Technologies Événement

Retour sur la 1ère édition de Virtuality Paris 2017

Fan de high-tech ? Vous auriez sûrement dû venir à la Virtuality Paris, le premier salon parisien dédié à la réalité virtuelle ! Durant cet événement de 3 jours qui était au Centquatre-Paris (19ème) nous avons pu découvrir plus de 100 exposants (des petites start-ups aux géants du marché de la VR), 70 talks de professionnels dont Antoine GILBERT (Twitter) ou bien Elisha KARMITZ (MK2), 6 sessions de networking pour échanger et découvrir de nouveaux contributeurs au monde de la VR et ainsi qu’un concours de Start-ups (organisé en partenariat avec les équipes de Numa Paris.) Alors avant de commencer cet article, je vais vous expliquer la différence entre réalité virtuelle et réalité augmentée, deux termes que beaucoup de Français confondent. Pour la réalité virtuelle, c’est une technologie informatique qui simule la présence physique d'un utilisateur dans un environnement artificiellement généré par des logiciels, environnement avec lequel l'utilisateur peut interagir. Et, pour la réalité augmentée, c’est la superposition de la réalité et d'éléments (sons, images 2D, 3D, vidéos, etc).

I) Les surprises

Durant ce salon, beaucoup de petites start-ups présentaient leurs produits, une aubaine pour nous les geeks qui recherchons les outils de demain. Je vais vous présenter plusieurs pépites. Je commence avec l’un des stands que j’ai préféré : celui de Golf Inside. C’est une zone de jeu où n’importe quelle personne peut pratiquer le golf. Le joueur se situe dans un carré de 5m² avec devant lui un écran où est projeté le green du golf. Le but, à l’aide d’un vrai club de golf, est de taper dans une vraie balle de golf pour que celle-ci atterrisse sur l’écran. Et là, la magie s’opère, un ordinateur analyse et calcule la puissance de la frappe, et deux zones infrarouges permettent de mesurer la vitesse de la balle pour que celle-ci soit dirigée vers son emplacement sur le green. Puis on recommence pour pouvoir mettre la balle dans le trou. Ce que je trouve formidable, c’est de pouvoir utiliser un vrai club et une vraie balle. Alors les fans de golf me diront, oui c’est bien, c’est ce qu’utilisent les professionnels. Oui les professionnels, mais pas le grand public ! Golf Inside, lui, s’adresse au public avec une ouverture courant 2017 de plusieurs terrains de jeux à la Vilette à Paris ! Le prix ? Environ 25€ pour une heure de jeu ! De quoi démocratiser le golf qui est souvent pointé du doigt pour son prix.

Retour sur la 1ère édition de Virtuality Paris 2017 1

Dirigeons-nous maintenant vers les hôpitaux, j’ai en effet pu découvrir un robot avec lequel s’entraînent les élèves en médecine de Paris. À l’aide de casques de réalité virtuelle, les élèves peuvent donc pratiquer de lourdes opérations sans risquer la vie d’un patient, un réel bond en avant qui forme donc les jeunes médecins à leur métier. Un très bon compromis entre cours théoriques et pratiques ! Partons maintenant voir la start-up The Small Experiences, une jeune start-up spécialisée dans la reproduction d’objets en réalité virtuelle, j’ai pu visiter une Peugeot 3008 grâce à la réalité virtuelle avec un niveau de détail juste bluffant, je pouvais apercevoir les marques sur le cuir, les taches sur le bois, les picots d’aluminium présents sur le tableau de bord, bref une expérience fantastique où chaque petit détail a une importance fondamentale ! Pour finir, je vous propose de vous relaxer, plusieurs petites start-ups offrent des séances de massage avec la réalité virtuelle, pour quoi faire ? Tout simplement vous transporter dans un autre monde et vous relaxer avec des musiques douces et des images qui laissent rêveur ! De nombreuses personnes se sont même endormies au cours de l’expérience !

Retour sur la 1ère édition de Virtuality Paris 2017 4

II) Les confirmations

La réalité virtuelle a ses cadors qui confirment leur notoriété avec leurs produits ! On a pu voir le sac à dos réalité virtuelle de MSI, un casque connecté à un sac à dos qui fait office d’ordinateur pour pouvoir vous balader lors d’un exercice de réalité virtuelle (dont le plus gros problème est le manque de grands mouvements du à la longueur des câbles).
Retour sur la 1ère édition de Virtuality Paris 2017 5
Le centre MK2VR (centre parisien dédié à la réalité virtuelle) nous a également accueillis sur leur stand, pour promouvoir leur institution dans Paris, avec des jeux assez drôles et totalement immersifs ! Côté jeux vidéo, on a eu le droit à de belles frayeurs avec des combats contre un dragon ! En plus de voir à travers un casque de réalité virtuelle, on disposait d’une épée pour pouvoir terrasser la bête ! Pour la course, étaient présents quelques simulateurs qui sont de plus en plus aboutis avec de nombreux débouchés comme pour apprendre à conduire ou bien pour tester de nouveaux véhicules, etc… Quant aux simulations avec l’HTC Vive, elles sont de plus en plus abouties, de fait, j’ai pu essayer de conduire un train à vapeur totalement modélisé, les graphismes ainsi que les interactions sont réellement bien faits, avec un son immersif ! C’était l’un des problèmes du début de la VR, avec un son plat et absolument peu immersif, aujourd’hui nous arrivons réellement à recréer un environnement dynamique et immersif. En parlant de son, j’ai pu également retrouver sur un stand, une start-up qui enregistre des sons pour des simulations en réalité virtuelle, et après plusieurs ambiances écoutées, on ne se rend plus compte que nos oreilles sont dans des écouteurs. Pour finir côté hardware, la caméra 360 Nokia Ozo dédiée aux professionnels, 40.000€ tout de même, offre enfin un rendu exceptionnel en 360° avec de la vraie 4K (UHD). Cela va enfin pouvoir donner un bon boost à toutes les vidéos 360 dont le plus gros problème est le format d’enregistrement qui est généralement d’assez mauvaise qualité.

Retour sur la 1ère édition de Virtuality Paris 2017 2

III) Les déceptions

Comme dans tous salons, il existe des déceptions, et pour continuer niveau Hardware j’ai été assez déçu par les caméras 360 grand public qui se vantent de filmer en 4K (seulement en 25fps) et ce sans pouvoir modifier la résolution de la caméra. L’engouement pour la « 4K marketing » devient trop fort pour moi, je trouve décevant que les constructeurs ne se focalisent uniquement sur de la 4K assez bas de gamme alors que du Full HD en 60fps suffit amplement !  J'ai trouvé que ces caméras 360 sont de qualité assez moyenne comme vous pouvez le voir ci dessous …

Retour sur la 1ère édition de Virtuality Paris 2017 3
En parlant de résolution, ma deuxième déception concerne les vidéos en VR en basse qualité. En effet, j’ai pu tester sur le stand Coca Cola une visite de leur usine, même si les plans sont très bien travaillés, je trouve dommage que la qualité de la vidéo soit basse. Pour moi, il faudra attendre un peu pour que celle-ci soit améliorée ! J’ai réellement trouvé dommage de visiter l’usine avec une aussi petite résolution car plus de netteté aurait permis de voir mieux les détails, et de se rendre compte de l’importance de l’usine.

Après une journée dans le salon, on comprend très rapidement les enjeux de la réalité virtuelle. En effet, de nombreux secteurs vont être révolutionnés par cette nouvelle technologie. Même s’il existe quelques déceptions pour moi, la VR va évoluer et donc changer. A mon sens, dans les 5 prochaines années, la réalité virtuelle sera présente partout ! Chez nous, à l’école, dans notre travail ou alors dans des lieux culturels. Si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseille de regarder ma vidéo pour pouvoir découvrir le salon en images !

    Personne n'a encore commenté cet article, à vous de jouer !

Les commentaires sont soumis à la modération, ils n'apparaîtront pas immédiatement.