Technologies Mobile Test

[TEST] Enceinte Sans-Fil DROP & PLAY

Dans la continuité de mon article sur une première enceinte de type NFA, c'est au tour de la DROP & PLAY d'Olixar de nous montrer ce qu'elle a dans le ventre !

Apparence

Aux premiers abords, nous assistons également ici à une boîte tout en plastique, de dimensions 130*70*45 mm, ce qui la rend à peine plus grande que l'autre.
DROP & PLAY

Les zones des capteurs sont indiquées ici !

Le plus par définition de cette enceinte est bien la batterie intégrée, et rechargeable par la prise USB-MiniUSB proposée, à côté de la Jack 3.5 mm. Ici, et contrairement à la TOUCH SPEAKER (sujet du précédent test référencé plus-haut), les câbles sont intégrés dans le package ! De plus, elle est remarquable de par sa légèreté qui nous laisse perplexe en gardant en tête le fait qu'elle contient sa source d'alimentation ! Du côté des patins, ils adhèrent bien mieux que sur l'autre, et assurent donc une utilisation sur sol incliné plus "sûre".

Fonctionnalités

DROP & PLAY - Functionalities

Entre les deux prises se trouve la Led

Du côté des fonctionnalités, pas de mode Veille ici, mais un bouton mécanique d'alimentation, ce qui permet de savoir sans aucun doute l'état dans lequel est l'enceinte. De plus, une Led bleue (active lorsque l'appareil est sous tension) est placée entre les deux haut-parleurs. Pas d'indicateur d'activité ici ! Il est intégré également une Led rouge, entre la prise Jack et l'USB, indiquant l'état de charge de la batterie. Il est annoncé une autonomie de 5h pour 3h de rechargement par le constructeur. On notera en revanche que les deux haut-parleurs sont situés du même côté du boîtier, ce qui entraîne un son davantage focalisé malheureusement sur une face.

Audio

Passons à la partie audio. L'enceinte nous fait profiter d'un très bon son quelque soit la source utilisée, mais nous retient surtout sur la présence des basses. C'est assez impressionnant qu'une telle petite boîte puisse sortir un son aussi clair est riche en basses fréquences. Seul bémol peut-être, cette enceinte sature plus vite que sa sœur sur l'entrée Jack, ce qui fait que nous devons réguler davantage le volume sonore en provenance de la source. Cela vient du fait que le son est de base plus élevé, dû à une puissance plus importante. Aucun soucis du côté du NFA, il amplifie parfaitement la totalité des sons entrant depuis les périphériques mobiles. Je tiens quand même à préciser que, doutant des performances au niveau des aigus, j'ai décidé de soumettre l'enceinte à Shatter Me de Linsey Stirling (avec laquelle la plupart des mes systèmes audio sont au bord de la saturation). Et bien je suis resté perplexe...
Les plus
  • son clair et plaisant
  • NFA toujours aussi impressionnant
Les moins
  • sature rapidement
7.5

    Personne n'a encore commenté cet article, à vous de jouer !

Les commentaires sont soumis à la modération, ils n'apparaîtront pas immédiatement.