Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Geek Mexicain | 25 juin 2017

Scroll to top

Top

[Test] Rival 500 SteelSeries 4
TechnologiesTest

Écrit le 26 mars 2017.

[TEST] Rival 500 SteelSeries : la souris pour les joueurs de MMO

La souris Rival 500 de chez SteelSeries est une souris particulièrement impressionnante, mais pas forcément par sa taille. Elle est vendue à destination des joueurs de MMO et de MOBA type League of Legends et pour cause, son atout principal réside dans ses 15 boutons programmables placés sur la souris !

 

[Test] Rival 500 SteelSeries 2

Design sobre et élégant, tout en plastique avec un revêtement agréable.

 

Cela peut effectivement paraître impressionnant, au départ je pensais que la souris devait être énorme pour accueillir tout ce panel, et ma petite main ne pourrait pas tout saisir entièrement. Mais finalement ce n’est pas le cas, la souris est de taille moyenne, très ergonomique, avec deux boutons sur le côté gauche qui peuvent soit servir de repose-pouce, soit de boutons si on active l’option mécaniquement sous la souris.

 

[Test] Rival 500 SteelSeries 3

Le côté gauche en question, avec pas moins de 6 boutons sous le pouce.

 

Les 15 boutons sont intelligemment placés de parts et d’autres. A moins d’avoir une trop grande main ou d’appuyer comme un fou sur sa souris, impossible de cliquer sur un bouton par mégarde, la pression nécessaire étant plus importante que celle des clics de base. Petit reproche cependant, la plupart sont placés sous le pouce, dont un qui n’est pas très facile d’accès car il faut appuyer avec la base du pouce tendu, ce qui est assez inconfortable.

 

 

Sous la molette crantée se situe un bouton qui permet de changer instantanément la sensibilité de sa souris. C’est certes utile pour les joueurs, car ça permet de passer d’un mode « jeu » à un mode « bureau » par exemple, ou si vous avez une sensibilité différente selon le jeu, mais c’est un peu risqué car on peut facilement taper dessus lorsqu’on scroll avec la mollette. Peut-être qu’un mode roue libre plutôt qu’un changement de sensibilité aurait été plus adapté.

 

[Test] Rival 500 SteelSeries 1

Sur certains jeux, les LED peuvent même changer en fonction de la barre de vie de votre personnage !

 

Mais ce qui fait vraiment la force de la souris, c’est l’interface de programmation fournit par SteelSeries qui est vraiment très puissante. Vous pouvez tout contrôler sur votre souris. Vous pouvez mettre des effets de lumières sur les deux LED présentes, relier vos touches à des macros préalablement enregistrées, sauvegarder différents profils pour les activer selon le besoin, changer les niveaux de sensibilité…

 

[Test] Rival 500 SteelSeries

L’interface SteelSeries, très complet, bien qu’un peu délicat à prendre en main.

 

Pour pouvoir mettre la main sur cette super souris, il vous faudra débourser 80€ chez la plupart des marchands. Ce n’est pas très cher pour ce qu’elle propose, mais si vous ne comptez pas vous servir de tous les boutons c’est un peu dommage. Et c’est aussi le principal reproche que je ferais à cette souris : à moins d’être un virtuose du piano sur souris, impossible d’en tirer vraiment le plein potentiel, même si elle n’en reste pas moins excellente.

Etienne Andrieu

Etienne Andrieu

Etudiant à l'INSA CVL
Geek invétéré, passionné de culture pop
Etienne Andrieu
Afficher les anciens commentaires

Geek Mexicain utilise les cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.

[TEST] Rival 500 SteelSeries : la souris pour les joueurs de…

Durée : 3 min