Cinéma & Séries

[Critique] Luke Cage Saison 1 - un super-héros béton à Harlem

En ce début d’octobre, LA sortie série du moment sur Netflix c'est la première saison de Luke Cage, la troisième série issue de la collaboration avec Marvel. Celle-ci ne se place plus non plus à Hell's Kitchen, mais dans un autre quartier de New York : Harlem. Nous y suivons un protagoniste déjà croisé dans Jessica Jones, l'homme pare-balle Luke Cage, quelques temps après les événements de la saison 2 de Daredevil. Mais que vaut donc cette nouvelle série ?

Visite des bas-fonds de Harlem

Luke Cage est un homme sans histoire. De stature imposante et de tempérament plutôt posé, il ne recherche pas les histoire, préférant plutôt survivre à coup de petits boulots par-ci par-là, et peu de gens sont au courant de sont secret : il possède une très grande force capable de briser un mur, et une peau imperméable aux balles.

Sauf qu'à Harlem sévit aussi une pègre, en la personne de Cottonmouth, le parrain local, cherchant à faire un maximum de profit par la vente d'arme. Mais suite à une vente qui a mal tournée, Luke Cage commence à rentrer dans ses affaires. Il le prend au début pour un élément gênant dont il peut se débarrasser à l’aide d'une simple balle, mais il se retrouve vite face à un problème... Et malheureusement ses décisions vont vite plonger Harlem dans le chaos.

[Critique] Luke Cage Saison 1 - un super-héros béton à Harlem

Cottonmouth, le roi d'Harlem, jusqu'à ce que Luke arrive en ville...

La série est bien faite, avec une ambiance qui lui est propre. Certes, comme ses deux grandes sœurs, elle aborde un ton sombre et réaliste, mais avec de grandes différence dans la mise en scène et le scénario qui font qu'on ne voit pas un simili-Daredevil. Luke Cage est un héros qui ne se cache pas (ce qui lui attire aussi des ennuis), il est calme et réfléchi, en contraste avec sa grande force. L'histoire est prenante et bien racontée, l'origin-story du personnage est bien placée dans le déroulement la série, et un twist de milieu de saison vient redistribuer les cartes intelligemment. Seul bémol à ce niveau là, les méchants sont bien moins charismatique qu'un Fisk ou un Kilgrave, et la série souffre aussi du "défaut" propre aux séries Netflix, celle de ressembler à un très long film de 13 heures, qui met du temps à se mettre en place.

Une bonne série à la fois super-héroïque, politique et divertissante

Luke Cage s'inscrit dans un contexte très réaliste. De nombreux thèmes sont abordés avec justesse autour des communautés afro-américaines, par exemple les stéréotypes comme quoi les noirs se font abattre plus vite que les blancs par la police, que les femmes sont moins fortes que les hommes. Et la série prend ces constats et les dénonce de manière très juste, au travers d'une ligne de dialogue ou une situation bien trouvée, et ce sans pour autant prendre toute la place.

On oublie aussi parfois que l'on regarde une série de super-héros, plus que pour les deux autres. L'Harlem dépeins, avec ses habitants, ses habitudes musicales, sa mafia locale, les combines politiques des habitants véreux, est tellement réaliste qu'on perd facilement l'idée que le show se passe dans le même univers qu'Avengers. Pourtant, au moyens de plein de détails et de références très sympathiques disséminés ça et là, on retrouve bien la patte et le souffle Marvel.

[Critique] Luke Cage Saison 1 - un super-héros béton à Harlem 1

C'est aussi le retour de personnages connus des autres séries.

Cependant cette première saison manque d'une réelle conclusion. Comme la saison 2 de Daredevil, elle pose beaucoup de questions pour peu de réponse, et une saison 2 s'impose. La fin de la saison est d'ailleurs frustrante, mais pas forcément dans le sens péjoratif, simplement le personnage principal n'est pas forcément récompensé par le scénario et une suite se fait fortement désirer. Suite qui sera sans doute la série Defenders, prévue pour le second semestre 2017, en effet, le quatrième super-héros manquant pour l'alliance, Iron Fist, est prévu pour arriver sur Netflix en mars prochain.

Conclusion

Luke Cage est encore une bonne série Marvel-Netflix ! Elle parvient à être différente de ses grandes sœurs, tout en reprenant ce qui fait la force de ces séries, à savoir un ton et une ambiance réaliste et intimiste, en y rajoutant quelques super-pouvoirs et des liens entre les séries. Liens qui se rapprochent de plus en plus, et qui donne encore plus envie de voir les séries et saisons suivante !

    Personne n'a encore commenté cet article, à vous de jouer !

Les commentaires sont soumis à la modération, ils n'apparaîtront pas immédiatement.