Technologies Web Crypto-monnaie

[DOSSIER] Ethereum Partie 1 - Une évolution du Bitcoin

Il y a quelque temps était sorti un dossier sur le site qui parlait du Bitcoin et de la Blockchain (que je vous invite à relire, cela vous simplifiera la lecture), mais surtout du début des cryptomonnaies. Et récemment je suis tombé sur une nouvelle implémentation du système de la Blockchain, moins tournée vers l'argent que son ancêtre : l'Ethereum.

Qu'est-ce que l'Ethereum ?

L'Ethereum est une sorte d'ordinateur mondial, énorme et décentralisé. Le principe est simple : habituellement lorsque vous envoyez un message via une application comme Messenger, celui-ci transite par les serveurs dédiés à l'application (et y reste généralement archivé pour analyse puis revente à une régie publicitaire) avant d'arriver sur le terminal de la personne avec laquelle vous conversez. Sauf que cela pose des problèmes de dépendance et de confidentialité importants. Ces données ne nous appartiennent plus.

Ethereum essaie de pallier à ce problème, en proposant un programme permettant à des particuliers ou des entreprises de mettre en commun leur puissance de calcul, contre une rétribution en Éther, la cryptomonnaie d'Ethereum. Cet Éther est acheté par d'autres développeurs, car celui-ci peut être converti en gaz, qui leur permet d'utiliser leur application au sein d'Ethereum (aussi appelées dApp pour Decentralized Application). Cela leur donne le droit de partager une même "base de donnée" (une sorte de gros tableau excel si vous voulez), très solide avec beaucoup d'avantages : la Blockchain Ethereum.

[Dossier] Ethereum Partie 1 - Une évolution du Bitcoin 1

Plein d'équipements pourraient être reliés à Ethereum

Comment ça fonctionne ?

Contrairement au Bitcoin dont la Blockchain ne contient que l'historique des transactions ayant eu lieu sur le réseau, le réseau Ethereum contient lui (en plus des transactions dans sa monnaie) des smarts-contracts. Ethereum fourni en réalité un langage de programmation appelé Solidity, qui permet la rédaction de programmes utilisant ces contrats de pair à pair, régis par la fameuse Blockchain.

Par exemple, on peut imaginer un programme où X veut envoyer une rémunération à Y en échange d'une prestation. A l'aide d'un smart-contract, X met de l'argent en gage dans la Blockchain en attendant de voir que Y s'est acquitté de sa part du contrat. Si oui, Y récupère l'argent, sinon tout est annulé et X récupère ses gages. C'est le procédé de minage (dont nous reparlerons dans une seconde partie) qui permet de sécuriser cette transaction et de vérifier que les deux parties ne "mentent" pas.

Ce système possède plusieurs atouts :
  • Sécurité : La Blockchain repose sur des algorithmes dit de "hachage" très puissants, qui déterminent comment fonctionne le système et qui à raison sur le réseau. Cela fonctionne un peu comme une entreprise cotée en bourse, si quelqu'un se mettait à contrôler plus de 50% des mineurs sur la Blockchain, il aurait le contrôle sur tout le système (parce que en moyenne ça serait lui qui aurait raison, donc il pourrait tout redéfinir à son avantage). Mais pour que cela arrive c'est vraiment complexe, et, plus il y aura de membres sur le réseau moins ce sera possible.
  • Fiabilité : Il est du coup impossible d'arrêter la Blockchain, étant donné qu'elle est décentralisée et qu'elle possède beaucoup d'utilisateurs. Elle peut subir des ralentissements si il y a moins de personnes connectées, mais jamais d'arrêt.
  • Immuabilité : Une fois qu'une donnée a été validée et inscrite dans la Blockchain, celle-ci n'est plus modifiable, étant donnée qu'une copie existe sur tous les ordinateurs connectés au réseau.
  • Publique : Comme c'est une Blockchain, tout ce qui est inscrit dedans et public et lisible par tous (tant que la personne s'y connait), cela évite tout soucis de transparence sur la manière dont sont gérées les données.

[Dossier] Ethereum Partie 1 - Une évolution du Bitcoin 2

La roadmap actuelle de développement du système.

Un manque actuel de maturité, mais prometteur

Ethereum est un système qui est très jeune, la phase Frontier, sorte de beta ouverte du système, disponible avec peu de fonctionnalités, a été lancée en août 2015. La phase Homestead, actuelle et lancée en mars 2016, implémente la "1.0", avec encore essentiellement des fonctionnalités dédiées aux développeurs, mais plus sur la partie application que sur la partie concernant l'éther et la Blockchain basique. Le principe n'est pas encore fait pour le grand public, mais on s'en approche.

La phase suivante, Metropolis (pas de date prévue), sera la phase lancée pour le grand public, avec un navigateur spécial de prévu, une boutique d'applications, un système de mise en avant de celles qui sont les plus prometteuses... En bref un système plus compréhensible pour le commun des mortels. La dernière phase, Serenity, n'a pas encore eu beaucoup d'informations sur son déroulement, mais on sait déjà que le système passera d'un mode Proof of Work classique à un mode Proof au Stake (la différence est importante mais complexe, elle ne sera pas détaillée ici).

C'est donc un système actuellement proposé qui n'est pas encore complètement au point, avec encore beaucoup de choses à faire, mais la base est déjà là. Cependant c'est un projet qui donne clairement envie, une possibilité d'échapper aux géants du Web et la revente permanente de nos données.

Et le minage alors ?

Qui dit Blockchain dit minage, c'est à dire sécurisation du système en échange d'une rétribution monétaire. Mais si je n'en parle pas ici, c'est tout simplement parce que la seconde partie sera une étude de cas sur comment miner de l'éther, son fonctionnement et la partie technique.

Conclusion

Ethereum est un système très intéressant à suivre, avec de nombreuses innovations technologiques. Nous assisterons peut-être à la première naissance d'un véritable ordinateur mondial partagé et disponible pour (presque) tous. Et potentiellement plus puissant que les supercalculateurs créés par les gouvernements. Je vous invite fortement à consulter ethereum-france, un site expliquant en français tout ce qui se fait en rapport avec l'ether, très complet et compréhensible.

Partie 2 : Le minage Partie 3 : The DAO, un échec utile

    Personne n'a encore commenté cet article, à vous de jouer !

Les commentaires sont soumis à la modération, ils n'apparaîtront pas immédiatement.