Jeux Vidéo

SPLASHER : un mariage entre sobriété et fantasy

Le 7 février est sorti SPLASHER sur PC, un nouveau jeu indépendant conçu par une personnalité du gaming : Romain Claude. Il s’agit d’un ancien designer chez Ubisoft connu pour des jeux tels que « Rayman Legends » ou encore « Rayman Origins ». Ce jeu indépendant était un grain attendu par la communauté notamment dû aux divers prix reçus avant sa sortie. Alors SPLASHER, c’est quoi ? En fait c’est assez simple. Il s’agit d’un jeu de plateforme en 2D orienté vers le « speed-running » et la « performance ». Jusque là rien de bien novateur cependant le jeu développe en parallèle un caractère humoristique qui vient s’incorporer dans le gameplay. En effet, le but de votre aventure est avant tout de libérer vos collègues de travail prisonniers de votre méchant « big boss », appelé Docteur dans un univers totalement déjanté à base de peintures et de monstres.
SPLASHER : un mariage entre sobriété et fantasy 4
C’est ici que réside la particularité du jeu. Vous incarnez votre héro au sein de l’entreprise dans différents niveaux où vous devez composer avec différents paramètres tels que la peinture. En effet, pour chaque couleur de peinture correspond un effet que vous devez connaître pour progresser et anticiper vos mouvements. Par exemple la peinture rouge vous permet de vous agripper au mur mais réduit votre vitesse de déplacement au sol. Outre cela s’ajoute aussi votre arme ; un fusil à eau que vous ne devez pas négliger car il permet de tuer certaines créatures ou encore nettoyer des zones peintes. Autre singularité du jeu, vous trouverez dans chaque niveau des zones de « quarantaine » où comme son nom l’indique vous serez enfermé dans une salle avec des monstres et des pièges pour un combat à mort. Cette salle comprend toujours un « splasher » (vos collègues) à libérer à la fin de votre affrontement. A la fin de chaque niveau vous retournez dans le hall de l’entreprise qui vous donne accès aux niveaux nouvellement débloqués et bien plus. Vous pouvez par exemple avoir accès au classement mondial pour vous confronter aux autres joueurs ou rejouer un niveau en mode speedrun. Par ailleurs, Il faut noter qu’il y a 22 niveaux à ce jour et compter environ 8h00 pour finir le jeu.
SPLASHER : un mariage entre sobriété et fantasy 3
Le gameplay est fun, mais graphiquement ça donne quoi ? Sans être une claque visuelle SPLASHER est beau voire très beau dans une certaine mesure. Les couleurs sont belles et le design level est quant à lui varié au cours des 22 niveaux proposés (choses qui n’est pas souvent le cas dans ce type de jeu). Ainsi dans son ensemble architectural le jeu nous retranscrit bien son ton humoristique tout comme la bande son.

En conclusion SPLASHER est une très bonne surprise. Le jeu est bien dosé en alternant avec finesse l’exigence et le fun pour que chaque joueur y trouve son compte. De plus, le gameplay est quant à lui prenant et sympa. Attention les amateurs du clavier / souris devront se munir d’une manette probablement. Le jeu nous le recommande d’ailleurs au lancement et pour être franc je ne sais pas si le jeu se lance si vous n'êtes pas connecté(s) à une manette. Enfin, il dispose tout de même de quelques points d’ombres comme sa durée de vie si certains s’intéressent à son histoire. On peut aussi lui reprocher le manque de contenu. On aurait par exemple aimé la possibilité de concevoir nos niveaux et de les partager avec la communauté pour agrandir la durée de vie. Il faut rappeler que le jeu est encore à ses débuts et peut être que nos souhaits deviendront réalité.

Pour rappel « Splasher » devrait sortie sur Next-Gen aussi mais aucune information à ce jour nous n'a été communiquée sur la date de sortie.

    Personne n'a encore commenté cet article, à vous de jouer !

Les commentaires sont soumis à la modération, ils n'apparaîtront pas immédiatement.